L’Apoplexie (de la vigne), par René LAFON (1921), ingénieur agricole

Lettre-préface de MM. Jean & James Hennessy*

Mon cher Lafon,

Voici encore un livre signé de vous et un bon livre.

Beaucoup de nos vignobles vieillissent, car le grand effort de reconstitution date de plus de vingt ans. Ceux qui firent alors des plantations ne se préoccupaient pas de leur durée, heureux seulement de voir des jeunes vignes recouvrir nos coteaux.

Mais chaque période pose des problèmes nouveaux pour les agriculteurs.

Prolonger la longévité de nos vignobles en infusant une vie nouvelle aux ceps qui dépérissent, arrêter les ravages de l’apoplexie, étudier dans le détail les effets des systèmes de taille en vigueur, afin de connaître leurs avantages ou leurs défauts et d’apprécier leurs répercussions sur le rendement et la vitalité des vignes, telles sont quelques-unes des questions les plus importantes, sur lesquelles vous nous donnez une étude opportune et remarquable. (…)

Celui qui a vu M.Poussard dans une vigne, taillant ses bois, rajeunissant ses ceps, expliquant les raisons de leur vigueur ou de leur dépérissement, ne peut qu’admirer la passion avec laquelle il soigne l’arbuste qui produit nos Cognacs réputés.

La persévérance dont il fit preuve, sans guide, sans instruction préalable, presque isolé, pour comprendre les effets de la taille et tenter de l’améliorer, mérite la reconnaissance générale.

Peut-être M. Guyot apportait-il tant de soin à tailler lui-même ses vignes (…) mais nous devons, nous, constater que la taille Guyot, telle qu’elle est pratiquée par nous, fait rapidement dépérir nos vignes. En l’améliorant, nous accroîtrons leur longévité. Point n’est besoin d’insister sur l’énorme répercussion économique qui en résulterait : l’établissement d’un vignoble dont l’amortissement pourrait durer quarante ans au lieu de vingt-cinq, la conservation ou le rajeunissement de vignobles existants signifient pour les vignerons de notre pays un abaissement considérable du prix de revient.

Tous auront profit à lire votre livre et à le méditer.

M.James Hennessy, sénateur de la Charente, président du Comité de Viticulture de l’arrondissement de Cognac
M. Jean Hennessy, Député de la Charente, Président du Comice agricole et viticole de l’arrondissement de Cognac

Ce livre n’existe plus en réédition, pour savoir comment se le procurer, contactez-nous lescargot@animavinum.fr.

SONY DSC

Mais qui est Joël Lecoq, formateur en taille Poussard ?

Joël Lecoq Poussard vin vigne viticulture domaine Rebourseau Anima Vinum escargot vigneronLa taille d’hiver, place à la Révolution Poussard !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s